homme cherche femme dans barcelone

Et cet arbre brisé sur le chemin tout blanc fait pleurer de pitié.
Froide, froide, froide, froide!De ses déchirures, il fit une œuvre de vie.Ce que la mort a brisé était un fil entre nous deux!Mes dernières excursions ont été à Avila, Leon, Palencia et Barcelone (1928).Tout en lui était contraire et exigence.Campagne de parrainage Arop 17/18, partagez votre histoire d'Arop et aidez-nous à en écrire de nouvelles.Il est l'image même de l'exil et de la tolérance.Le, à bout d'espérance, il se résout à partir avec sa mère Ana et son frère José, femme à la recherche de l'ami quito de l'autre côté de la montagne, en France.
À quoi pensait-il alors lui le sage dans ce wagon glacé qui ne mène que vers le désespoir?
Il a été présenté.Et Machado avec son éternelle allure de provincial déboussolé, engoncé dans ses costumes raides et noirs, dun autre âge, aura peuplé de mots ses propres «sombres solitudes».Javier Bardem et, penélope Cruz, ainsi que la New-Yorkaise, scarlett Johansson et la Britannique Rebecca Hall.Castille tes villes décrépites.Antonio Machado reste un peu le maître d'école, un peu sérieux mais si profond, de bien des générations.Cet homme contemplatif, pris dans des quêtes impossibles et sans issue, semblait souvent se cacher derrière lombre de ses mots.Rejoindre Paris où il avait vécu heureux?





Sur la vieille mule de la poésie il aura avancé en terre humaine, refusant toute désespérance, sans jamais nier les souffrances.
Il aura aussi ces paroles : «Un pays est toujours une entreprise d'avenir, un arc tendu vers le lendemain».
Toute sa vie il a su attendre le flux de la vie, le flux de la marée, «comme une barque sur le rivage, sans que le départ t'inquiète.» Il nattendait ni gloire ni reconnaissance : Jamais je n'ai cherché la gloire Ni voulu dans la mémoire.

[L_RANDNUM-10-999]