Il produisait des arguments pour montrer de quelle utilité sont pour l'acquisition de la vertu les exercices du corps.
Par la suite, il le porta partout, à la ville et sur les routes, ainsi que sa besace.
U n jour qu'il marchait sur les tapis de Platon - ce dernier avait invité des amis qui venaient de chez Denys, Diogène dit : " Je marche sur la vaine gloire de Platon ".Le roi lui demanda qui il était et Diogène répondit : «Je suis l'espion de ton essayez de rencontres avidité.» Philippe en fut tout éberlué et lui rendit la liberté.Diogène était également surnommé "Le Chien" ).Au retour à Athènes d'un voyage à Sparte, on lui demanda où il allait et d'où il venait, il répondit : «Je reviens de chez des hommes, et j'arrive chez des femmes.» À son retour des Jeux olympiques, on lui demanda s'il y avait foule : «Oui.Voyant un jour un petit garçon qui buvait dans sa main, il prit l'écuelle qu'il avait dans sa besace, et la jeta en disant : «Je suis battu, cet enfant vit plus simplement que moi.».Il répétait aussi sans cesse qu'il fallait aborder la vie avec un esprit sain ou se pendre.Diogène ne rencontre donc pas d'être humain, digne de ce nom (les femmes sont donc incluses dans la misanthropie cynique).
Il y eut cinq Diogène :.«Comment n'y croirais-je pas, dit-il, quand je te vois, toi le plus grand ennemi des dieux?» On attribue parfois le mot à Théodore.Il était étrangement méprisant, nommait l'école d'Euclide école de bile, et l'enseignement de perte de temps.Le propre des exercices physiques étant de donner des spectacles susceptibles d'acheminer plus sûrement vers la vertu : chacune des deux sortes étant sans l'autre impuissante, la bonne santé et la force n'étant pas moins utiles que le reste, puisque ce qui concerne le corps concerne.Le mépris même du plaisir nous donnerait, si nous nous y exercions, beaucoup de satisfaction.Il dit à un jeune garçon qui s'était fardé : «Si c'est pour aller voir des hommes, tu es un pauvre homme, si c'est pour aller voir des femmes, tu es un infâme.».

Quelques auteurs racontent qu'étant inspecteur de la monnaie, il reçut d'ouvriers le conseil d'aller à Delphes ou à Délos, patrie d'Apollon, pour demander ce qu'il devait faire.
Denys le stoïcien raconte que, fait prisonnier à Chéronée, il fut conduit auprès de Philippe.
La note savante de l'édition Goulet-Cazé rédigée précisément par Marie-Odile Goulet-Cazé condamne aussi la lecture de Jerphagnon (qui reprend celle de Jean-Paul Dumont) mais n'évoque curieusement pas l'opposition vir / homo : " Selon l'interprétation traditionnelle, Diogène ne trouve personne méritant l'appellation d' "homme au sens.


[L_RANDNUM-10-999]