Tu es comme la nuit, constellée, silencieuse.
Détruis, disperse, emporte, ô vent des je recherche homme mature en bolivie sépultures, ta racine assoupie.Et de toutes les offrandes de la patrie.Noir, anxieux, un soleil s'est enroulé aux fils de ta crinière noire, et toi tu étires les bras.Et instalar chat gratis cantabrie conocer chica toi peut-être et moi aussi topaze!A Londres le gentleman assermenté portant un impeccable habit de rossignol (pantalon à rayures et amidon d'armure) trillait contre le vendeur d'ombres, rencontre gratuite 46 mais ici en Orient le masque s'abattait et on vendait la léthargie à chaque coin de rue.Ô sentine de décombres, tout est retombé sur toi, toute la douleur tu l'as dite et toute la douleur t'étouffe.Des corolles tombant, pluie oi e sur mon coeur.(memorial DE L' ÎLE noire.
Heure de nostalgie, heure de l'allégresse, heure de solitude, heure mienne entre toutes!
Tu revis dans le temps, mince et silencieuse.Visiteuse subtile, venue sur l'eau et sur la fleur.Pourquoi peut me venir tout l'amour d'un seul coup, lorsque je me sens triste et te connais lointaine?Une mouette d'argent du couchant se décroche.Je ne sais pas, je ne sais d'où elle surgit, de l'hiver ou du fleuve.Et le vers tombe dans l'âme comme la rosée dans l'herbe.XX Je peux écrire les vers les plus tristes cette nuit.





Dans ma désillusion s'abrite l'illusion que tu es ou seras plus belle qu'aucune autre.
Au-delà de tes yeux brûlaient les crépuscules.

[L_RANDNUM-10-999]