Ce ne sont que rencontre mariage des exemples, mais je savoure ces moments sans aucune obligation.
Certes, le célibat gagne du terrain mais il a changé de visage.
"Oui, je suis indépendante.
Je ne sais plus avec combien d'hommes je suis sortie, ni combien j'en ai embrassés ou caressés, ou avec combien ça n'a tout simplement pas fonctionné.Ne pas être dépendant des horaires, des goûts dune autre personne.Voilà un an quil est parti après une mise à plat de nos 25 années de mariage."Il y a des gens qui n'ont pas envie d'une relation sérieuse.".Voire - ce qui est plus important - si j'en suis même capable.Mais le cliché de la vieille fille qui cache forcément un vice de forme a vieilli.Je me suis accrochée aux espoirs, aux attentes, aux rêves, au chagrin et à des hommes que j'aurais dû quitter bien plus tôt.Mes amis mont présenté tous leurs proches célibataires, avec lesquels, évidemment, ça na pas collé.J'ai toujours été disponible pour les relations amoureuses.
"Bon, mais alors, c'est quoi le problème?Les chercheurs notaient surtout que si «certains participants sengageaient rapidement dans une relation sexuelle après la rencontre la plupart «prenaient le temps de se connaître lun lautre avant de poursuivre ou commencer une relation amoureuse».Retrouver son autonomie cest aussi se rendre compte de ce que lon sait faire et que lon ne faisait pas ou plus parce que lon comptait sur lautre.Dix ans plus tôt, le psychologue.A une époque qui permet de choisir. .


[L_RANDNUM-10-999]