Le Premier ministre français a expliqué que « depuis longtemps, le partenariat Maroc-France a tiré sa force de la présence de grands groupes industriels «.
Ils ont salué la vitalité de la coopération entre les gouvernements, les parlements, les collectivités locales, les universités et les acteurs associatifs.
Selon lui, « la France et le Maroc ont beaucoup à gagner en agissant ensemble à destination du rencontre chambre hotel continent africain et vers de nouveaux champs de développement économique «.
Le chef du gouvernement sest aussi réjoui de « louverture du Forum des entrepreneurs marocains et français, déterminés à développer les relations entre les deux nombre de femmes au panama pays «.Sous lautorité des secrétaires généraux des MAE des deux pays qui se réuniront avant chaque RHN, un état des lieux en sera établi, assorti de recommandations opérationnelles.Devant la presse, les deux ministres ont également répondu aux questions relatives au 5e sommet UE-Afrique prévu les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan.Cest dans la matinée du 9 octobre que le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita a rencontré son homologue français Jean-Yves Le Drian.La France a réitéré son soutien à la dynamique de réforme, douverture et de progrès impulsée au Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed.Les parties ont également salué loctroi par lAFD dune subvention de pour accompagner le projet dextension de lInstitut des Métiers de lAéronautique (IMA) de Casablanca.Mohamed Nabil Benabdellah, ministre de lhabitat et de la politique de la ville ;.La question migratoire, une priorité commune.Notre ambition commune est de poursuivre le renforcement de notre partenariat en développant des projets conjoints dans les secteurs davenir (transports, énergies renouvelables, numérique, tourisme) et en direction des marchés émergents de la région, notamment en Afrique.
Signés lors dune cérémonie présidée par le Saâd-Eddine El Otmani, Chef du gouvernement, et le Édouard Philippe, premier ministre français, dans le cadre de la 13ème Rencontre de Haut Niveau Maroc-France, ces accords concernent plusieurs domaines, dont la réforme de ladministration, linfrastructure portuaire, lemploi, léducation.
Il y a une volonté de conserver les bases du partenariat entre le Maroc et lUnion européenne et de souvrir sur dautres domaines de coopération «, a-t-il poursuivi.
Les deux chefs de gouvernements se félicitent de la signature dune Déclaration dintention entre les ministres français et marocain chargés de léducation, qui fixe les priorités de la coopération éducative franco-marocaine pour les deux années à venir : développement du baccalauréat marocain internationaloption français dans les.Les deux parties saluent la signature lors de la présente RHN des accords suivants : Convention portant sur une ligne de crédit de 25 M dédiée aux PME marocaines pour l'acquisition de biens et services français; Partenariat sur les réseaux électriques entre RTE et lonee ; Convention.La France et le Maroc se sont engagés à intensifier leurs échanges dexpertises sur les politiques culturelles à lère du numérique, en particulier, le droit dauteur le développement des industries culturelles.Le Premier ministre français a également évoqué lambition africaine du Maroc, quil a qualifiée de «remarquable et remarquée».Jeunesse et Sport.



Les deux chefs de gouvernement ont ainsi annoncé leur volonté commune de « faire en sorte que des petites entreprises qui naissent puissent se renforcer au Maroc «.
En outre, la visite au Maroc du Premier ministre français, le 9 avril, a permis de préparer cette xiième rencontre de haut niveau franco-marocaine.
Le Maroc sera étroitement associé à la préparation et au déroulement de cette dernière.


[L_RANDNUM-10-999]