rencontres familles monoparentales

«Ca fait du bien.
Un schéma familial qui est très souvent spontanément associé à la vitalité, au mouvement et à la joie.
Quel que soit leur nombre, le modèle de la famille nombreuse reste une aspiration forte : 37,5 des personnes de plus de 15 ans interrogées2 souhaitent avoir 3 enfants ou plus.La famille nombreuse reste un ce qu'ils sont à la recherche pour les femmes chez un homme «format familial» dune grande actualité : En 2013, les familles nombreuses étaient 1,7 million, représentant 18 des familles avec enfants.Monoparentalité, homoparentalité, transparentalité en France et en Italie (LHarmattan, 2011).Si elle concernait dans les années soixante-dix essentiellement des parents laissés seuls après le décès de leur conjoint, aujourdhui, la séparation et le divorce sont à lorigine de la monoparentalité dans trois cas sur quatre.Bibliographie modifier modifier le code, la monoparentalité ouvre des droit et des devoirs devant la république et l'état.Parce quelles présentent des risques accrus de pauvreté et de précarité sociale, les familles monoparentales devraient susciter la plus grande attention des politiques.A lépoque, le nombre de ménages composés dun père ou dune mère seul(e) avec un ou plusieurs enfant(s) a doublé en seulement quelques années.
«Depuis les années soixante, explique la sociologue Marie-Thérèse Letablier, la part des veuves et des veufs dans les familles monoparentales na cessé de diminuer au profit des parents séparés et divorcés.» Et cest ici laspect le plus important de lévolution de la monoparentalité.
Certaines mères de notre échantillon ont par ailleurs arrêté de travailler ou ont pris un congé parental.Réalisation de létude : Patricia Humann, coordinatrice pôle Education unaf et Camille Arnodin, directrice détudes qualitatives free-lance.Echantillon, en dépit de différences importantes entre les profils des familles rencontrées, portant aussi bien sur le type de famille (traditionnelle, recomposée, monoparentale) que sur le nombre denfants (trois, quatre, cinq (ou plus) et les catégories socio-professionnelles (CSP de nombreuses similitudes émergent quant aux représentations.Lire la suite de larticle.Létude montre la prégnance de ce schéma familial, considéré comme LA forme de structure référente quand on parle de famille.En effet, pour la majorité des personnes rencontrées, adultes comme enfants, la famille ne commence véritablement quà cinq personnes (2 adultes et 3 enfants)10, ainsi cette image du gant à cinq doigts sélectionnée par une mère pour symboliser limage de la famille nombreuse11.Une structure familiale «idéale» Les récits récoltés pour cette étude, aussi bien au niveau verbal que non verbal (images sélectionnées pour les collages) témoignent dun imaginaire et de représentations très positifs, quun parent résume ainsi, «famille nombreuse, famille heureuse».«Quand ils sont plus grands, cest compliqué car les problèmes sont plus importants, les études, les amours, le boulot, la recherche demploi.» (parent, P) « Je me fais beaucoup de soucis, du mauvais sang, je me deman de ce quil va faire après.On peut faire plus de jeux, être liés, toujours être là quand il y a un problème.» Néanmoins, la famille nombreuse est également associée à un cadre et à des règles nécessaires pour faire en sorte que ce schéma fonctionne et évite les débordements excessifs.Et ce, essentiellement parce que les évènements ou les situations qui mènent à la monoparentalité aujourdhui ne sont plus ceux dhier.


[L_RANDNUM-10-999]